Affirmation de soi

L affirmation de soi

Pour beaucoup d’entre nous, s’affirmer c’est écraser les autres ! L’affirmation de soi n’a pas bonne presse. Or, l’affirmation de soi veut surtout dire que l’on prend en compte nos propres besoin mais également ceux d’autrui.affirmation

 
Selon le psychiatre Frédéric Fanget, l’affirmation de soi présente 3 profils :
  • L’attitude passive : Cette attitude permet d’obtenir ce que l’on souhaite en niant passifl’existence de l’autre. On exprime et plus, on impose nos besoins et envies sans tenir compte des besoins des autres.agressif
  • L’attitude agressive : Dans cette posture, les besoins et souhaits des autres ont plus d’importance que les nôtres. Nous n’exprimons pas nos besoins et laissons les autres  imposer et faire  systématiquement passer les leurs avant les nôtres.
  • L’attitude affirmative : C’est l’attitude respectueuse et égalitaire tout aussi bien affirmatifde nous-même que des autres. Nous appliquons la règle du 50% : Nous exprimons et prenons en compte nos désirs et besoins et faisons en sorte d’en faire autant à l’égard des autres ce qui bien sûr génère une posture équilibrée.

Alors, comment pouvons nous changer un peu nos réticences et/ou croyances par rapport à l’affirmation de soi ?

 

L’affirmation de soi n’est pas écraser les autresécrasement

Au contraire, l’affirmation de soi entraîne le respect de nous-même mais aussi des autres. Lorsque nous sommes affirmés, nous n’avons pas besoin de nous positionner de façon supérieure face aux autres. Cela suppose avant tout de bien nous connaître et d’avoir confiance en nous. En effet, être bien avec nous-même, être en adéquation avec nous-même et avoir une bonne estime de nous-même,  permet d’être bien avec les autres…

L’attitude passive révèle une mauvaise estime de soi et par conséquence un sentiment d’infériorité face aux autres. On ne se respecte pas soi-même. L’attitude agressive, au contraire, se positionne dans un sentiment de supériorité et entraîne une forme d’écrasement vis à vis d’autrui. On ne respecte pas les autres.

Pour autant, beaucoup d’enjeux sont liés à l’affirmation de soi et nécessitent un travail sur nous-même pour arriver à nous affirmer. Ce peut être la peur de ne pas être aimé, la peur de déclencher un conflit, la peur de blesser l’autre, la peur de paraître hostile et prétentieux… Toutes ces peurs révèlent une faible estime de soi et exigent de travailler sur nous-même pour ne plus dépendre du regard des autres.

 

Les avantages de l’affirmation de soi

Avoir un comportement affirmé offre plusieurs bénéfices.

respectLe premier avantage que l’on retire se trouve directement lié dans la relation à nous-même. En effet, comme nous l’avons  évoqué ci-dessus, être affirmé c’est nous respecter nous-même, c’est à dire être à l’ écoute de nous-même, de nos besoins, être dans une relation de bienveillance à notre égard. Cette attention à nous-même génère davantage d’apaisement par le fait même d’être attentif à nous-même. En quelque sorte, prendre nos besoins en charge induit d’attendre moins des autres et par conséquence, prendre les situations avec plus de recul et de distance et donc moins à coeur.

Le second avantage lorsque l’on est affirmé, comme nous l’avons aussi mentionné précédemment, est d’obtenir des relations avec les autres plus équilibrées. En effet, puisque nous sommes dans le respect d’autrui, alors les autres le ressentent et les tensions et conflits s’apaisent. Bien évidemment, nous pouvons ne pas avoir de bonnes relations avec tout le monde, chacun est différent. Mais dans la globalité, la relation aux autres est largement améliorée dès lors que nous sommes dans le respect.

Enfin, le mode affirmé nous rend plus confiant. En effet, ce positionnement au delà de  nous autoriser à être plus à l’aise avec nous-même et moins gêné avec les autres, nous équilibrepermet d’obtenir davantage et plus facilement ce que nous voulons. Dès lors qu’il s’agit de demander quelque chose, le comportement passif paralyse, le comportement agressif  provoque de la résistance alors que le comportement affirmé demande de façon équilibrée et claire.

 

 

Les 5 principales techniques d’affirmation de soi

  • Etre connecté à nos besoins et nous donner le droit de les respecter. C’est la première étape indispensable, les bases, pour nous affirmer.besoins
  • Apprendre à exprimer nos émotions, besoins et envies. C’est donner aux autres la possibilité  de les entendre et d’en tenir compte sinon comment peuvent-ils les deviner… Et quand bien même l’autre n’écoute pas, nous avons le droit de nous exprimer ! C’est un véritable apprentissage pour beaucoup d’entre nous mais il est essentiel.
  • Faire des demandes claires. Une fois avoir identifié nos besoins et les avoir exprimés clairement, il est nécessaire de savoir formuler des demandes claires et précises. Nous en serons d’autant plus à l’aise avec nos besoins tout en acceptant le fait que l’autre n’a pas l’obligation  d’y répondre.demandes
  • Entraînons-nous en commençant par des petites affirmations sans enjeu important pour nous : donner un avis, un sentiment, une opinion en parlant calmement sur des sujets un peu neutre. Puis progressivement, nous pourrons nous affirmer davantage mais avant de faire le grand écart, il est nécessaire de nous échauffer…
  • Etre patient et régulier dans les efforts afin d’intégrer tranquillement mais durablement les changements.

Et si besoin, rejoignons un atelier d’affirmation de soi pour apprendre les bonnes techniques et les mettre en pratique ! L’apprentissage de l’affirmation de soi en groupe est généralement efficace et bénéfique.